Urb1 

L'Hypothèse du lieu, 12 Rue Fortuné Jourdan, 13003 Marseille

Dans le cadre du festival Photo Marseille

Oct. - nov. 2020


"Avant que le virus nous oblige à avancer masqués, et avant même qu'il soit possible de l'imaginer, Aurélien Meimaris en avait supputé les prémisses et les prémices. Les rues ne sont plus sûres et surissent de ces déchets. La banalisation de ces charognes fait qu'il n'y a plus d'étonnements, de prises de position, elles sont là ! Elles sont la partie visible d'une occupation répugnante de ces parasites, vecteurs de maladies, peste et leptospirose pour les rats, chlamydiose, salmonellose et cryptococcose pour les pigeons.
Dans les grandes villes en recomposition, les chantiers deviennent des décharges à même la rue et attirent ces animaux, et ça traine entre destructions et reconstructions, incertitudes politiques et échéances électorales, clientélisme et conflits d'intérêts, et ça laisse à l'abandon des pans entiers de quartiers.
URB1 est une monstration de cette déchéance, esthétique, violente que la banalisation du sujet n'entame en rien, au contraire c'est brutal et impitoyable. L'incurie est démasquée, en voici des preuves.
Ce travail est toujours dans l'esprit d'Aurélien Meimaris, par delà son regard polymorphe où chaque sujet est photographié comme il doit l'être. Il montre avec un esthétisme froid, sans empathie, avec précision des instants très précis, comme il le fait, toujours . Et cette recherche quasi-épistémologique embellit jusqu'à effroi."


Arnaud du Boistesselin, commissaire de l'exposition

Using Format