Séparation


Détachement

2014


- Détachement I : Prise 3.

Photographie d'un écran diffusant le documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan, 2014

- Détachement II : Non-Absorption

Photographie

- Détachement III : C'est beau, un plan fixe

Photographie d'un écran diffusant le documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan, 2014.


"Pourtant, tout équilibre existant est remis en question, chaque fois que des hommes inconnus essaient de vivre autrement. Mais toujours ce fut au loin. On l'apprend par les journaux, par les actualités. On reste à l’extérieur de ceci, comme devant un spectacle de plus. Nous en sommes séparés par notre propre non-intervention."

Guy Debord, Critique de la séparation, 1961


La première et la troisième image de ce triptyque sont des photographies d'un écran diffusant le documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan (2014). Ce film traite de la destruction et des atrocités commises lors de la guerre civile syrienne. Il est formé à partir de dizaines de vidéos amateurs filmées avec des téléphones portables et postées sur Youtube.


Encouragée par le progrès technologique, la médiation remplace de plus en plus le contact direct. Via l’outil, l'écran et l’image, nous accédons à plus de connaissance sur notre environnement tout en le mettant à distance. Quels rapports au monde et à l’autre la distanciation par la mise en signes conditionne-t-elle ?


Les images documentaires demeurent des images, sans pouvoir s'imposer avec l'évidence du réel lui même. Il est aisé de refouler cette réalité, assez partielle, lointaine, floue et évanescente pour être niée - quand bien même tout indique la véracité et l'objectivité de ses documents.

Se pose alors la question du jugement - conscient et inconscient - du spectateur face aux images d'informations. A quel moment les intègre-t-il comme des preuves directes et indubitables du réel ? Ou à l'inverse, dans quelles mesures voit-il ces images comme des constructions artificielles, sans prendre en compte leur référent, leur ancrage et leur influence sur le monde matériel. Ou encore, comment peut-il, alors même qu'il est convaincu de la véracité ces documents, exercer un dénie sur la réalité qu'ils prouvent ?




Using Format