Abîmes


Détachement

2014


La première et la troisième photographies de ce triptyque représentent des images diffusées et photographiées sur un écran. Elles proviennent du documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan (2014). Ce film traite de la destruction et des atrocités commises lors de la guerre civile syrienne. Il est formé à partir de dizaines de vidéos amateurs filmées avec des téléphones portables et postées sur Youtube.

Les images documentaires demeurent des images, sans pouvoir s'imposer avec l'évidence du réel lui même. Il est aisé de refouler cette réalité, assez lointaine, floue, partielle et évanescente pour être niée - quand bien même tout indique la véracité et l'objectivité de ses documents.

Se pose alors la question du jugement - conscient et inconscient - du spectateur face aux images d'informations.
A quel moment les intègre-t-il comme preuves directes et indubitables du réel ? Ou à l'inverse, dans quelles mesures les intègre-t-il comme de simples constructions artificielles, sans prendre en compte leur référent, leur ancrage et leur influence sur le monde matériel.


- Détachement I : Prise 3.

Photographie d'un écran diffusant le documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan, 2014


- Détachement II : Non-Absorption


- Détachement III : C'est beau, un plan fixe

Photographie d'un écran diffusant le documentaire Eau argentée de Oussama Mohammad et Wiam Simav Bedirxan, 2014.


Using Format