Le Spectacle est un ensemble de séries dans lesquelles je me place en observateur de ce qui me semble caractériser notre époque : spectacularisation du discours politique, mutations des structures sociales, consommation et divertissement de masse, artificialité, technologies,  sécurité, inégalités, etc. Je réalise ces photographies sur le mode du reportage, sans mise en scène ni retouche. Je compose ces images le plus simplement et frontalement possible. Cela me permet de m’effacer en tant qu’auteur pour atteindre une certaine objectivité. Cependant, j'interviens en tentant d’icôniser mes sujets le plus possible pour leur donner une dimension transcendante et universelle. Pour cela, je les choisis pour leur force symbolique.  Enfin, je coupe le plus possible ces images de leur événement référentiel en les présentant avec peu de légendes. Entre document et récit dystopique, le fil reste tendu.


 « Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation.
(...)
Le spectacle n’est pas un ensemble d’images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images. »
Guy Debord, La Société du Spectacle, 1967

Using Format