Fictions est un ensemble de séries  fonctionnant comme des proto-récits. Ces intrigues artificielles sont conçues par la mise en relation de photographies à priori sans rapport. Ces images sont prises sans mise en scène, dans des lieux distincts, à des moments différents. 

Je mets donc ici en jeu l’ambiguïté intrinsèque de la photographie. Ce médium entretien un rapport ambivalent avec le réel. À la fois empreinte fidèle, mimétique ; à la fois résultat d’une opération réductrice, mensongère. Même brute, sans retouche, ni mise en scène, une photographie est une construction artificielle produisant du sens par les choix de l’auteur, le cadrage, l’icônisation des sujets, la mise en tension réciproque de ces sujets au sein d'une série... Entre document et fiction, entre souvenir et art, entre le fait et l'illusion, le fil reste tendu. Ce travail évolue en équilibre sur ce fil. 

Using Format